Les atouts pour mieux réussir le coaching en entreprise | par Hubert M. Makwanda

Hubert M. Makwanda est titulaire d’une maîtrise en andragogie (éducation des adultes) de l’Université de Montréal et d’une scolarité de deuxième cycle en administration de l’École des Hautes Études Commerciales de Montréal (HEC). Il met ses talents de facilitateur et d’accompagnateur au service des personnes, des dirigeants, des gestionnaires et des employés pour rendre accessibles les connaissances, les approches et les outils innovateurs répondant aux besoins des organisations ou de développement personnel. Président et gestionnaire principal à Concilium Capital Humain, il cumule plus de 20 ans d’expérience internationale dans les domaines du développement organisationnel, gestion du changement, planification stratégique, gestion de la diversité, formation et coaching de gestion. Il intervient en tant que formateur-coach à l’ÉNAP dans le cadre du Programme Gouvernemental d’Apprentissage du Gestionnaire-Leader de la Fonction Publique québécoise (PGAGL). Il intervient également à l’Institut Coopératif Desjardins comme formateur auprès de dirigeants et gestionnaires du Mouvement Desjardins.

Le coaching est un art à la fois simple et complexe. Simple parce qu’il s’agit avant tout d’accompagner une personne, une équipe ou une organisation à atteindre un objectif correspondant à un idéal visé. Complexe parce que la dynamique du coaching dépend de plusieurs variables à tenir compte, plus particulièrement en contexte d’entreprise. Cette session de perfectionnement vise donc à outiller les Coachs professionnels sur certains aspects à prendre en considération comme atouts pour réussir le coaching en entreprise.

Objectifs spécifiques visés

– Savoir discerner les spécificités de coaching de vie versus coaching d’affaires. 

– Reconnaître les modèles mentaux et les tendances réactives qui minent l’efficacité d’exercice de coaching et du leadership inclusif. 

– Reconnaître et développer les compétences créatives clés qui génèrent la saine performance et le leadership transformationnel. 

– Renforcer les habiletés en communication interculturelle et la capacité à s’adapter aux variables culturelles en posture de Coach. 

– Savoir reconnaître ce qui est culturel chez soi et chez son client. 

– Poser un regard critique sur les processus de coaching et de gestion comme un construit culturel. 

– Savoir formuler les objectifs qui inspirent le dépassement de soi. 

Groupe limité à 20 personnes